La méthode salésienne de méditation pour les débutants : la fabrication du lieu (2)

angelico48

Saint Dominique méditant la passion, par Fra Angelico, couvent san Marco

Qu’est-ce donc que cette fabrication du lieu dont parle Saint François de Sales? Il s’agit simplement de faire appel à son imagination pour se représenter les éléments de l’événement qu’on a choisi de méditer :

« ce n’est autre chose que  de proposer à son imagination le corps du mystère que l’on veut méditer, comme s’il se passait réellement et de fait en notre présence. Par exemple, si vous voulez méditer notre Seigneur en croix, vous vous imaginerez d’être au Mont Calvaire et que vous voyez tout ce qui se fit et se dit au jour de la Passion. » (Introduction II, V)

L’intérêt de cette méthode est d’éviter que la folle du logis, comme Ste Thérèse d’Avilla appelle  l’imagination, ne divague ça et là. Cette labilité de l’imagination représente le principal obstacle à la méditation et au recueillement. Au lieu de la laisser aller où elle veut, on la contraint en se donnant un sujet concret à méditer. La préparation de la méditation est alors fort simple : par exemple, les textes de la Messe du jour peuvent amplement suffire à nous donner matière à méditer.

« par le moyen de cette imagination, nous enfermons notre esprit dans le mystère que nous voulons méditer, afin qu’il n’aille pas courant ça et là, ni plus ni moins que l’on enferme un oiseau dans une cage, ou bien comme l’on attache l’épervier à ses longes, afin qu’il demeure dessus le poing. » (ibidem)

07-92-016-33

comme on attache l’épervier à ses longes, afin qu’il demeure dessus le poing

« Quelques-uns vous diront néanmoins qu’il est mieux d’user de la simple pensée de la foi, et d’une simple appréhension toute mentale et spirituelle (…) mais c’est trop subtil pour le commencement, et jusques à ce que Dieu vous élève plus haut, je vous conseille, Philothée, de vous retenir en la basse vallée que je vous montre. »

Cette méthode est faite pour les commençants et St François met en garde contre toute tentation d’orgueil spirituel. La méditation n’est pas la contemplation et Dieu seul est maître de nous faire passer à des niveaux d’oraison supérieurs. Il faut toujours revenir vers cette simple méthode des débutants qui permet à coup sûr de goûter Dieu et débouche, comme nous le verrons dans le prochain post, vers des résolutions concrètes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s