Premier Dimanche de Carême : De l’utilité des tentations pour la vie spirituelle

« Il faut regarder l’intention de la divine Majesté au temps de la tentation ; non pas que nous puissions penser ni dire que c’est Dieu qui nous tente ; oh non, car il ne le peut, mais il permet que nous soyons tentés et exercés. Et pourquoi, sinon pour nous gendarmer, fortifier et rendre vaillants et courageux en son service pour la conquête des vraies et solides vertus? C’est un abus de croire de les pouvoir acquérir et parvenir à la perfection sans être tenté des vices contraires. »

Sermon pour le premier dimanche de Carême 1614, Œuvres de  Saint Francois de Sales, Ed. de la Visitation, Tome IX, Sermons, vol III, p. 24-25

7275397276_4a6c82307b

Jérôme Bosch, Tentation de Saint Antoine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s